Savigny Football Club : site officiel du club de foot de Savigny - footeo

Résumé du week-end, par notre reporter Facebook !

7 mars 2016 - 21:33

Bonjour à toutes et à tous.
Excusez moi pour ce léger retard dans mon résumé, j'étais au commissariat pour déclarer le vol de ma roue arrière de bicyclette. S'ils m'avaient volé ma roue avant, j'aurais pu facilement me déplacer en wheeling mais là c'est quand même plus enquiquinant.

Trêve de Jalabert, parlons football-terroir avec le déplacement de l'équipe 3 sur le terrain de Montrottier avec l'immense carcasse de François Lopez dans les bois. Mais ni le géant savignois, ni la bande d'ultras qui avait fait le court déplacement n'ont pu empêcher la première sortie de route de notre équipe dans cette deuxième phase de championnat. Résultat final 5-2 avec des buts de Julien Fouillet et Julien Charles, l'homme aux deux prénoms.

La 2 se déplaçait au stade Olympique de Saint Andéol. Sauf qu'en guise de piste d'athlétisme, se sont des champs qui entourent le terrain. Un calvaire pour aller chercher un ballon sorti en touche à 500m du playground. Dans une première période hachée, Damien Muzel, casaque violette, ouvrait le score d'une frappe limpide suite à un corner mal dégagé. Au retour des citrons, Thibaut Garde inscrivait un doublé dont il a le secret. Je vous le dévoile en exclusivité : en fait, il court et il tire. C'est tout simple et ça fait souvent but.
Stéphane Bailly inscrivait un quatrième but sur un penalty à la Teddy Bertin : au milieu de la cage. Benjamin Dutour aggravait la marque sur coup franc. Puis entre deux réductions du score de Saint Andéol, Alexandre 'Totoche' Coquard, ancien international allemand, faisait mouche avec un missile de trente mètres qui rappelle ses jeunes années en Bundesliga.
Un résultat final 6-2 qui n'est pas sans rappeler la qualification des protégés de Yannick Noah.

Pour l'équipe Une, elle se déplaçait dans un match de tous les dangers chez un autre mal classé, le CO Chandieu. Les locaux auraient pu ouvrir le score en première mi-temps où Savigny avait du mal à développer son jeu. Mais en seconde période, sur trois attaques rapides comme l'éclair, Alex Chapuis et Loïc Clement par deux fois faisaient craquer le CO Chandieu. À noter le penalty stoppé par Seb Parret à 2-0 qui a laissé les locaux groggys et les a empêché de relancer la partie.
Victoire 3-0, presque 18 ans après la victoire des Bleus en Coupe du Monde. Comme un symbole.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de nos aventures.
Le premier qui repère les 32 allusions à d'autres sports que le football dans ce résumé remporte un panier garni.

Commentaires